Foster, Life, EuropeanCommission, VET, FoodWaste, Training, Sustainability, Gastronomic, Food waste, restaurant industry, circular economy
HI,

I'm LIFE FOSTER project

Life Foster : formation, éducation et communication pour réduire le gaspillage alimentaire dans l’industrie des services alimentaires.
Cofinancé par la commission européenne LIFE Programme et dirigé par le réseau italien pour VET, ENAIP NET, le projet LIFE FOSTER a pour but de réduire le gaspillage dans l’industrie de la restauration.

Le projet se concentre sur ces domaines principaux: LA FORMATION ET L’ÉDUCATION, LA PRÉVENTION ET LA COMMUNICATION.

L’interconnexion entre les dynamiques environnementales, sociales et économiques identifie la formation et l’éducation comme des instruments clés à mettre en œuvre l’agenda 2030 pour le développement durable de l’ONU.

Le projet sera mis en œuvre dans les pays suivants : la France, l’Italie, la Malte, l’Espagne.

LIFE FOSTER consiste entièrement des actions directes et indirectes visant à cibler le problème du gaspillage alimentaire et le stockage optimal des éléments.

Depuis divers initiatives ont déjà été entrepris dans les différents pays de l’UE pour sensibiliser les citoyens, les producteurs et les supermarchés, le projet LIFE FOSTER a choisi à cibler l’industrie de la restauration, qui est responsable de 12% du gaspillage alimentaire total.

Life Foster va compléter les autres initiatives prises et il  pourra combattre et compléter le chainon manquant: le respect en aval des producteurs et le respect du citoyen en amont.

Bénéficiaire Coordinateur: ENAIP NET
Budget total du projet: 1,676,566 Euros
Contribution financière européenne: 997,460 Euros

LES CHIFFRES DU PROJET

70 centres de formation vétérinaires impliqués
500 formateurs étaient formés
7000 étudiants étaient formés
3600 compagnies et 10.000 professionnels impliqués
20 stands d’exposition et 100.000 visiteurs impliqués
6 séminaires techniques et l’organisation des activités pratiques
1 rencontre avec une platform l’UE sur les pertes alimentaires et le gaspillage alimentaire
4 tables nationales institutionnelles et 200 responsables politiques impliqués
1 système de surveillance de la réduction des déchets alimentaires
Création d’un réseau avec les autres projets européens sur le gaspillage alimentaire.

7000
students
500
trainers
200
Policy makers
3600
Companies